18 scanners eScan Open System installés à la Bibliothèque nationale de France

18 scanners eScan Open System installés à la Bibliothèque nationale de France

Parce que le savoir doit être à la portée de tous, la Bibliothèque nationale de France décide de faciliter l’accès au patrimoine culturel à son public. Un engagement citoyen reconnu mais qui voit ses limites avec l’usage des photocopieurs : les ouvrages anciens ou reliés s’usaient très vite (face retournée, écrasement) et ergonomie limitée (on ne voit pas ce qui est reprographié). Force est de constater qu’une capture d’image par le haut est la technique la plus adaptée. Ainsi, dès 2009, la Bibliothèque nationale de France devient la première institution publique au monde à s’équiper en scanners de livres eScan Open System pour remplacer les photocopieurs, solutions de numérisation innovantes et respectueuses des ouvrages développées par i2S. Par l’intermédiaire de la société d’infogérance SEDECO, la Bibliothèque nationale de France s’équipe d’abord – en 2009 – de 12 eScan de première génération, 1er scanner de livre libre-service du marché facile d’usage et ergonomique. Ces 12 solutions de numérisation, installés sur 4 sites, permettent alors au public de demander à un opérateur de la Bibliothèque nationale de France de réaliser la copie d’un extrait d’une œuvre en haute qualité avec une sortie imprimée (unique mode de sortie autorisé par l’institution à cette époque). Les + : numérisation jusqu’au format A3+, scanner facile à déplacer, pas encombrant et se place sur tout type de support. Forte du succès de son service, la Bibliothèque nationale de France décide en 2014 de renouveler son parc d’infogérance, et d’augmenter le nombre de scanners. Appréciant les fonctionnalités déjà existantes dans la première génération eScan,  la bibliothèque souhaite donc faire évoluer l’usage des scanners en laissant certains en accès direct...
Le prestataire de services Auto Docs numérise l’histoire sociale avec la technologie i2S

Le prestataire de services Auto Docs numérise l’histoire sociale avec la technologie i2S

Résumé: Les objectifs de ce projet étaient de numériser la totalité du contenu de cinq périodiques historiques publiés entre 1869 et 1990 à partir d’originaux localisés à la Bibliothèque Photo Mary Evans, Blackheath. La solution de numérisation devait: Livrer des images de haute qualité pour une utilisation en ligne par les chercheurs sociaux dans le monde entier. Être capable d’être installée sur place à la bibliothèque Mary Evans dans un espace très restreint. Permettre de numériser rapidement afin de respecter le délais de mise en ligne du service d’archives. Le projet a été réalisé à l’aide de scanners de livres développés par i2S et soutenu par Spigraph, partenaire exclusif de distribution d’i2S au Royaume-Uni. La solution comprend: Deux scanners de livre CopiBook Cobalt RGB A2 opérés par l’équipe d’Auto Docs à la bibliothèque Mary Evans. Gestion de la qualité ds images et des données opérée par Auto Docs basée à Glasgow. La gouvernance du projet conforme à la norme ISO 27001 sécurité de l’information et de la norme ISO 9001 de gestion de projet. « Les scanners de livres CopiBook Cobalt ont rempli nos conditions d’efficacité et aussi permis à notre équipe de livrer le projet dans les délais requis et avec pratiquement aucune renumérisation», a déclaré Pamela Tod, directrice de Auto Docs. Auto Docs a profité d’un certain nombre de facteurs pour assurer le succès de la mission: De nombreuses années d’expérience dans la numérisation des livres historiques en utilisant des scanners de livres spécialisés (la gamme CopiBook). Du personnel expérimenté qui ont tiré parti de toutes les capacités de les scanners i2S CopiBook. Gestion de projet efficace : maximisation du débit, minimisation des tâches et garantie d’une livraison à temps pour la mise en ligne. _______________________________________________________________________________________________________________________________ Etude...
Les archives cantonales vaudoises sécurisent leurs documents et facilitent leur accès au public

Les archives cantonales vaudoises sécurisent leurs documents et facilitent leur accès au public

Dans le cadre d’un projet de préservation du patrimoine culturel, les Archives cantonales vaudoises ont déployé un atelier de numérisation afin de : Protéger les originaux des archives des consultations régulières, synonymes de dégradations Faciliter l’accès aux archives par le grand public et les professionnels Préserver le patrimoine culturel dans la durée Pour réaliser ce projet, les Archives cantonales vaudoises ont mis en place un atelier de numérisation composé de : un scanner i2s SupraScan Quartz A1 un scanner i2s SupraScan Quartz A0 les logiciels i2S Limb Processing et Limb Maestro pour le traitement automatique des images et du process de gestion des métadonnées, intégré à la base existante des archives cantonales Opérationnel depuis avril 2015, le projet a permis de: Industrialiser l’intégralité du processus de numérisation Réaliser des gains de temps conséquents sur la gestion des métadonnées Sécuriser les documents originaux Faciliter l’accès aux archives par le grand public et les professionnels. Etude de cas détaillée Afin de protéger des documents précieux et fragiles, les Archives cantonales vaudoises ont fait appel à Spigraph pour mettre en place un atelier de numérisation adapté à des besoins très spécifiques auxquels les solutions scanners et logicielles i2S répondent. L’organisme en charge des archives du canton de Vaud (Suisse) entreprend la numérisation de 2 344 registres cadastraux et près de 4 000 cartes de la région, dont certaines mesurent près de 10 mètres de long. « Les plus vieux registres datent du XVIIème siècle explique Gilbert Coutaz, Directeur des Archives cantonales vaudoises. C’est une qualité de source exceptionnelle mais menacée qu’il convient de protéger ». « Les documents sont régulièrement consultés par des géomètres, des avocats ou encore des particuliers, précise Jérôme Guisolan, chef du projet numérisation cantonal. Sortir ces documents n’est pas toujours aisé...